Friday, April 08, 2005

The Voyager conspiracy : un épisode d'une actualité brulante

La saison 6 de Voyager vient de sortir en Dvd.

L’occasion de revenir sur un de ces épisodes particulièrement réussi, où se mêle divertissement et réflexion : « the Voyager Conspiracy » (Le complot).

Dans cette aventure, Seven décide, dans un souci d’efficacité, de télécharger via ses implants corticaux, l’intégralité des relevés, journaux de bord et rapports de mission tenus depuis que le vaisseau a été projeté dans le quadrant Delta par le Pourvoyeur.

Malheureusement , Seven n’est plus un drone capable d’assimiler une telle quantité d’éléments et cela se fait bientôt sentir sur son comportement, qui s’apparente à une forme aiguë de paranoïa.

L’ex Borg échafaude alors des théories sur des complots ourdis par ses propres amis !

Elle accuse tour à tour, Janeway d’avoir volontairement atteint le quadrant Delta voici 6 ans pour servir de tête de pont à une invasion de ce secteur par une alliance Féderation-Cardassia ; et Chakotay de toujours servir les intérêts du Maquis grâce aux nouvelles technologies et aux nouveaux alliés de cette partie éloignée de la galaxie.

Le plus terrifiant dans tout cela, c’est que non seulement Seven parvient à chaque fois à construire une thèse crédible mais surtout qu’elle réussit à semer le doute par sa force de conviction, entre Janeway et Chakotay, amis et collègues depuis de nombreuses années, avec des arguments qui sont pourtant diamétralement opposés selon qu’ils concernent la théorie du complot du Maquis ou de Starfleet.

Depuis la mort de Kennedy, on a assisté outre atlantique et dans une moindre mesure en Europe, à la multiplication d’enquêtes journalistique ou se réclamant telles, sensées nous révéler la vérité sur des complots de grande envergure.

Une tendance qui n’a fait que s’accentuer et qui a certainement atteint son paroxysme avec les attentats du 11/09.

En 2002, un sondage inquiétant auprès du public allemand nous apprenait qu’une part très significative de la population, croyait à une manipulation concernant cet évènement : Peu importe donc que les preuves concernant les terroristes soient aussi évidentes que le nez au milieu de la figure, que lesdits terroristes se réclamaient fièrement de leur forfait, non, la vérité est forcément ailleurs…

Le mécanisme psychologique utilisé par les marchands de complot ressemble assez à la conduite de Seven.

-Une thèse fantasque mais qui finit par devenir familière et au final plausible, à force d’être relayer, voire marteler dans des médias en quête de sensationnel.

- la présence de zones d’ombre, inévitable dans des évènements aussi tragiques, sert de brèche dans laquelle s’engouffre les conspirationnistes.


- Le renversement de la charge de la preuve (prouvez moi que j’ai tort) est aussi une technique utilisée, mais c’est surtout l’accumulation de données factuelles réelles qui sert de caution scientifique à ce genre d’ouvrages qui est la plupart du temps très documenté pour donner une illusion de sérieux :

Le public un peu comme Chakotay et Janeway, est submergé par un flot ininterrompu d’ informations qui vont toutes dans le même sens, et qui altère sa capacité de jugement, un peu comme si tous les procès avaient pour origine une instruction à charge.

The Voyager conspiracy peut donc être vu comme un avertissement pour nos sociétés démocratiques, car les tenants de ce genre de théorie ne sont pas seulement des paranoïaques ou d’habiles mercantiles.

Ce sont souvent des individus ayant pour objectif de saper la confiance entre les citoyens, leurs institutions et leurs dirigeants.


Seven et Janeway dans The Voyager conspiracy ( le Complot)

1 comment:

Reg Barclay said...

Intéressant comme épisode. On se prendrait à douter des bonnes intensions du Capitaine Janeway, surtout après avoir vu comment il lui arrive de se comporter dans certains épisodes (comme équinox).

J'aurais préféré cependant qu'il n'y ait qu'une seule histoire. Avec deux histoires de conspirations contradictoires, ça perd un peu en crédibilité.

Il reste cependant quelques détails bizarres concernant la destruction du dispositif du pourvoyeur et qui offrent au x spectateurs une part de mystère.

En conclusion, malgré la petite déception que cette épisode m'a inspiré, je le classerais quand même parmi les meilleurs.